Retour à l'accueil


Les forêts tropicales fournissent toute une gamme de biens et de services aux communautés rurales qui vivent en leur sein comme aux populations urbaines éloignées. Tout un ensemble d'acteurs en tirent profit ou ont un intérêt dans leur gestion : du chasseur au député votant les lois forestières, de l'exploitant de bois au représentant d'ONG ou au chercheur. La gestion durable de ces forêts passe nécessairement par la mise en œuvre de plans de gestion et d'aménagement tenant compte des intérêts de toutes les parties prenantes.

Cette approche suppose la connaissance des ressources, celle des modes d'utilisation de ces ressources et enfin la participation de tous les acteurs à la mise en œuvre d'une gestion concertée et de pratiques d'exploitation durable. Cela implique aussi que les responsabilités de la gestion des massifs forestiers, les coûts et avantages qui en sont retirés, les décisions qui sont prises au sujet des forêts, soient partagés entre les différents usagers afin de concilier efficacité et équité.

Une telle approche, prenant en compte la multifonctionnalité des écosystèmes et la pluralité des acteurs, est en cours de développement dans le cadre de quelques aires protégées (parcs nationaux d'Odzala et de Conkouati-Douli, au Congo, par exemple) et de concessions forestières. Plusieurs dizaine de milliers de km2 sont ainsi en voie d'aménagement par de grandes sociétés forestières, au Gabon (CEB, par exemple), au Congo, au Cameroun et en RCA.

Tout aménagement requiert une somme d'analyses permettant d'appréhender l'ensemble des potentialités de production de biens et de services et l'ensemble des facteurs dont le gestionnaire devra tenir compte : écologiques, sociaux, économiques… Un aménagement intégré bien conçu doit pouvoir valoriser tous les savoirs et les modes traditionnels de gestion, du moins ceux qui s'avèrent adaptés au contexte actuel. Toutefois, l'existence de pratiques traditionnelles de gestion durable des ressources naturelles ne peut être en soi un gage de bonne gestion. Elle sont souvent remises en cause face aux enjeux de l'exploitation commerciale, aux crises économiques et politiques que traversent certains pays et à l'explosion démographique (surtout en Afrique occidentale et dans les hautes terres d'Afrique centrale).

Dans le cadre d'une concession forestière, le plan d'exploitation nécessite en particulier de déterminer le diamètre minimum d'exploitation des différentes espèces et la durée de la rotation entre deux coupes successives, de manière à permettre une régénération suffisante des espèces exploitées. L'aménagement devra aussi : privilégier des techniques d'exploitation permettant de minimiser les impacts sur l'environnement, intégrer la protection de certains biotopes spécifiques ou renfermant une riche biodiversité, mettre en place un contrôle de l'accès à la concession et y réguler les activités humaines (en particulier la chasse).

Dans certains cas, des interventions sylvicoles permettront de favoriser la reconstitution de l'écosystème forestier et son enrichissement en essences commerciales. Afin d'en limiter les coûts, ces interventions seront aussi légères que possible et mises en œuvre de concert avec l'exploitation.

Les objectifs prioritaires de la gestion et de l'aménagement des massifs forestiers dépendront de leur statut légal : aire protégée, concession forestière, forêts " banales ", forêts destinées à être converties à d'autres usages (agroforesterie, agriculture, infrastructures, etc.). Toutes ces " unités de gestion ", forestières ou non, doivent être intégrées dans une politique d'aménagement du territoire.

Il revient en priorités aux services gouvernementaux, en concertation avec les autres parties prenantes, de déterminer les grandes lignes d'une telle politique et d'un zonage du territoire. Actuellement, les rôles et prérogatives des administrations se recentrent sur ce type de tâches ainsi que les fonctions de contrôle et de sanction. Etant donné les faibles moyens des administrations, l'importance et l'implication des autres acteurs dans la gestion des ressources - secteur privé, ONG, populations rurales - sont maintenant reconnues et doivent être valorisées chaque fois que possible.

Au final, l'objectif global de tout aménagement est de concilier une gestion saine des forêts tout en permettant l'épanouissement des êtres humains qui y vivent aujourd'hui et ceux qui leur succèderont.



Bedel F., Durrieu de Madron L., Dupuy B., Favrichon V., Maître H.-F., Bar-Hen A. & Narbonni P., 1998.- Dynamique de croissance dans des peuplements exploités et éclaircis de forêt dense africaine. Dispositif de M’Baiki en République Centrafricaine (1982-1995). Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 1 : 72 p. (Pdf 1020 Ko)

Bertault J.-G., Miézan K., Dupuy B., Durrieu de Madron L. & Amsallem I., 1999.- Croissance et productivité en forêt dense humide après incendie. Le dispositif de La Téné – Côte d’Ivoire (1978-1993). Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 20 : 67 p. (Pdf 834 Ko)

Delorme N., 1998.- Aménagement forestier en Guinée. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 6 : 186 p. (Pdf 1314 Ko)

Drouineau S. & Nasi R. en collaboration avec Legault F. & Cazet M., 1999.- L’aménagement forestier au Gabon – historique, bilan, perspectives. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 19 : 64 p. (Pdf 934 Ko)

Dupuy B., 1998.- Bases pour une sylviculture en forêt dense tropicale humide africaine. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 4 : 328 p. (Pdf 9760 Ko)

Dupuy B. (Ed.), 1999.- Gestion durable des forêts denses humides africaines. Série de documents élaborés dans le cadre du projet Forafri (1996-1999). Cirad, Montpellier, France (cédérom).

Dupuy B. & Nasi R. (Eds.), 1999.- Gestion des écosystèmes forestiers denses d’Afrique tropicale humide. Références bibliographiques : Cameroun, Centrafrique, Congo, Côte d’Ivoire et Gabon. Cirad, Montpellier, France (cédérom).

Dupuy B., Gérard C., Maître H.-F., Marti A. & Nasi R., 1998.- Gestion des écosystèmes forestiers denses d’Afrique tropicale humide. 1. Gabon. Cirad, Montpellier, France. Coll. Les bibliographies du Cirad, 9 : 207 p.

Dupuy B., Loumeto J., Amsallem I., Gérard C. & Nasi R., 1999.- Gestion des écosystèmes forestiers denses d’Afrique tropicale humide. 2. Congo. Cirad, Montpellier, France. Coll. Les bibliographies du Cirad, 10 : 145 p.

Durrieu de Madron L., Favrichon V., Dupuy B., Bar-Hen A., Houde L. & Maître H.-F., 1998.- Croissance et productivité en forêt dense humide : bilan des expérimentations dans le dispositif de Mopri. Côte d’Ivoire (1978-1992). Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 3 : 73 p.
(Pdf 1064 Ko)

Durrieu de Madron L., Favrichon V., Dupuy B., Bar-Hen A. & Maître H.-F., 1998.- Croissance et productivité en forêt dense humide : bilan des expérimentations dans le dispositif d’Irobo. Côte d’Ivoire (1978-1990). Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 2 : 69 p. (Pdf 1021 Ko)

Durrieu de Madron L., Forni E., Karsenty A., Loffeier E. & Pierre J.-M., 1998.- Le projet d’aménagement pilote intégré de Dimako (Cameroun). Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 7 : 160 p. (Pdf 2499 Ko)

Durrieu de Madron L., Forni E. & Mekok M., 1998.- Les techniques d’exploitation à faible impact en forêt dense humide camerounaise. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 17 : 30 p. (Pdf 638 Ko)

Fournier-Djimbi M. & Fouquet D., 1998.- Estimation de la qualité des arbres sur pied. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 9 : 22 p. (Pdf 476 Ko)

Freycon V. & Fauvet N., 1998.- Les GPS. De l’acquisition des relevés à leur intégration dans un SIG. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 10 : 53 p. (Pdf 1462 Ko)

Freycon V. & Yandji E., 1998.- Le SIG, une aide pour tracer un réseau de pistes forestières. Méthodes et résultats. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 13 : 56 p. (Pdf 2640 Ko)

Fuhr M., Delegue M.-A., Nasi R. & Minkoué J.-M., 1998.- Dynamique et croissance de l’Okoumé en zone côtière du Gabon. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 16 : 60 p. (Pdf 3465 Ko)

Gami N., 2003.- Le sanctuaire de gorilles de Lossi (Congo). Les leçons d’une démarche participative. ECOFAC & Forafri, Libreville, Gabon. (Pdf 395 Ko)

Gami N. & Doumenge C., 2001.- Les acteurs de la gestion forestière en Afrique centrale et de l’Ouest. Forafri, Libreville, Gabon. Document de travail Forafri, 1 : 42 p. (Pdf 3187 Ko)

Gami N. & Doumenge C., 2002.- Les besoins d’information forestière en Afrique centrale. Résultats d’une enquête du Projet Forafri. Forafri, Libreville, Gabon. Document de travail Forafri, 2 : 30 p. (Pdf 448 Ko)

Mapaga D., Inguéza D. & Louppe D., 2002.- Okoumé. Forafri & IRAF, Libreville, Gabon & Cirad-forêt, Montpellier, France : 6 p. (Pdf 21,8 Mo)

Mapaga D., Inguéza D. & Louppe D., 2002.- Moabi. Forafri & IRAF, Libreville, Gabon & Cirad-forêt, Montpellier, France : 4 p. (Pdf 12,8 Mo)

Nasi R., Amsallem I. & Drouineau S. (Eds.), 1999.- La gestion des forêts denses africaines aujourd’hui. C. R. Séminaire Forafri, 12-16 octobre 1998, Libreville, Gabon. Cirad, Montpellier, France (cédérom)

Nguinguiri J.-C., 1999.- Les approches participatives dans la gestion des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale. Revue des initiatives existantes. Doc. publié par le Cifor, Repris dans le CD-ROM Dupuy (Ed.), 1999. Gestion durable des forêts denses humides africaines. Série de documents élaborés dans le cadre du projet Forafri (1996-1999). Cirad, Montpellier, France : 39 p. (Pdf 758 Ko)

Nguinguiri J.-C. (Ed.), 2001.- Guide pour la formation en gestion participative des ressources naturelles. UICN-BRAC, Yaoundé, Cameroun : 160 p. (Pdf 3496 Ko)

Pain-Orcet M., Lo-Seen D., Fauvet N., Trébuchon J.-F. & Dipapoundji B., 1998.- Les cartes, la télédétection et les SIG, des outils pour la gestion et l’aménagement des forêts tropicales d’Afrique Centrale. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 12 : 27 p. (Pdf 1059 Ko)

Palla F. & Louppe D., 2002. Obéché. Forafri, Libreville, Gabon & Cirad-forêt, Montpellier, France : 6 p. (Pdf 15 Mo)

Palla F., Louppe D. & Doumenge C., 2002.- Azobé. Forafri, Libreville, Gabon & Cirad-forêt, Montpellier, France : 4 p. (Pdf 12,5 Mo)

Palla F., Louppe D. & Forni E., 2002.- Sapelli. Forafri, Libreville, Gabon & Cirad-forêt, Montpellier, France : 4 p. (Pdf 16,4 Mo)

Pénelon A., Mendouga L., Karsenty A. & Pierre J.-M., 1998.- L’identification des finages villageois en zone forestière. Justification, analyse et guide méthodologique. Cirad, Montpellier, France. Document Forafri, 8 : 29 p. (Pdf 498 Ko)

Prabhu R., Colfer C.J.P. et al., 2000.- Manuels de critères et indicateurs pour la gestion durable des forêts. Edition française : Doumenge C. (Ed.). Cirad, Montpellier, France & Cifor, Bogor, Indonésie : vol. 1 – 158 p., vol. 2 – 59 p. + 1 CD ROM (vol. 3 et 4), vol. 5 – 69 p., vol. 6 – 60 p. + 1 CD ROM, vol. 7 –107 p., vol. 8 – 58 p., vol. 9 – 79 p.